Le livre de l’Univers

Comment est né l’Univers et d’où vient-il ?

Comment est-il fait et pourquoi est-il si singulier ?

Était-il fait pour porter la vie ?

Comment se sont opérées les transitions les plus improbables : celle du monde minéral à la vie, celle du singe à l’Homme ?

La montée vers la complexité relève-t-elle d’une finalité ?

Quelles seront les prochaines transitions ?

Tout ceci est-il l’œuvre d’une puissance supérieure ou bien peut-il résulter du hasard ?

Présentation1 OBLIQUE 2

 

Ces questions s’éclairent sous un jour nouveau lorsqu’on examine l’histoire naturelle dans sa totalité, de A à Z : du Big Bang à l’Homme.

On découvre des mécanismes sous-jacents qui se répètent quand se forme une étoile ou une galaxie, quand naissent les éléments chimiques au cœur des étoiles, quand émergent la vie, l’Homme et les sociétés.

Cette cohérence interpelle et donne un sens particulier à l’Univers.

Les thèses scientifiques les plus avancées sont présentées pour être accessibles à un public non scientifique, mais curieux vis-à-vis de l’Univers et de la vie.

Paru en mars 2021 chez EDP Sciences.

Que sont ces clés secrètes ?

Les sciences issues de la physique s’avèrent très limitées dès qu’il s’agit de comprendre un objet complexe : une galaxie, un être vivant.

Elles sont par essence, réductionnistes, mais,

  • un être vivant ne se réduit pas à ses particules,
  • pas plus qu’une cathédrale ne se réduit aux pierres qui la composent.

Au contraire, les sciences de la complexité initiées dans les années 1980, abordent toute création complexe en la considérant comme un tout avec sa logique propre.

Les clés de la nature se nomment,

  • auto-organisation de la matière,
  • émergence et causalité descendante,
  • ajustement à la frontière de l’ordre et du chaos,
  • transitions de phase et brisures de symétrie,
  • systèmes critiques auto-organisés,
  • création d’information,
  • autocatalyse,
  • possible adjacent,
  • et… sélection darwinienne.

Tous ces concepts sont expliqués et illustrés de façon répétitive au cours de l’histoire naturelle.

Que nous enseignent-elles ?

Remises en perspective grâce aux sciences de la complexité, elles offrent une nouvelle vision cohérente de l’Univers.

​Deux développements concluent l’ouvrage :

  • Une prédiction sur l’avenir de l’humanité dans le millénaire qui vient. Il s’agit de dessiner des pistes inspirées par les clés de la nature, qui bien sûr, sont des invariants.
  • Une réflexion sur la nature profonde de l’Univers : pourquoi est-il ainsi fait ? Pourquoi est-il si singulier et si improbable ?

Deux interprétations en sont données :

  • L’une pour les croyants, inspirée de la notion de déisme,
  • L’autre pour les non-croyants, reposant sur l’idée du multivers, c’est-à-dire l’existence d’une infinité d’univers différents du nôtre.

L’originalité de l’ouvrage

L’histoire naturelle présentée de A jusqu’à Z, donne un sens fort à l’Univers.

Un scénario complet sur l’émergence de la vie à partir du monde minéral.

L’introduction des nouvelles sciences de la complexité pour compléter la physique et la biologie traditionnelles.

Une pédagogie particulièrement travaillée

Les concepts les plus difficiles sont représentés le plus simplement possible par des croquis naïfs qui prendraient bien leur place dans un ouvrage du type L’Univers et la Vie pour les nuls.

Quelques paragraphes réservés aux lecteurs de formation scientifique, sont repérés par le symbole d’un skieur descendant une piste noire. Ils peuvent être sautés ou lus en diagonale.

Voir des extraits :